Le premier conseil d’établissement

Chers parents,

Mardi soir s’est tenu le premier conseil d’établissement de cette année scolaire. J’ai pu lors de cette rencontre dresser un rapide panorama des évolutions pédagogiques de la Section. Mon objectif était cependant surtout, comme je vous l’annonçais dans un courrier précédent, de susciter le dialogue et le débat autour de thématiques qui traversent la vie de notre école. Les questions remontées par les parents présents ou par d’autres qui m’ont écrit directement nous ont permis d’aborder la question des devoirs à la maison et celle du temps que passent nos enfants devant des écrans. J’ai souhaité pour ma part recueillir les impressions sur la possibilité d’un parcours français-chinois.

Il semble que la nécessité des devoirs à la maison ne soit pas fondamentalement remise en cause mais les avis sont tranchés et si certains y voient un outil de pression, voire de compétition entre élèves qui nuit par ailleurs à la qualité des moments passés en famille, d’autres au contraire parlent d’un espace privilégié pour tisser du lien avec leurs enfants. Il me semble donc, puisque la tâche délicate de faire une synthèse me revient, que l’école doit encadrer les devoirs en les limitant dans le temps, en continuant à fournir un canevas clair de ce qui est attendu et en en définissant mieux les objectifs. Il convient aussi sans doute de briser l’image par trop négative des devoirs pour mieux mettre en avant leur utilité. Au secondaire, les devoirs font partie de la vie quotidienne des élèves, qui, fatalistes, s’en accommodent tant bien que mal pour peu qu’on veuille bien les répartir de façon plus rationnelle dans la semaine.

Les enfants passent-ils trop de temps devant les écrans ? Il est ressorti de nos discussions qu’il n’y avait pas d’abus au sein des classes mais que c’est parfois le travail demandé à la maison (on y revient !) qui pouvait pousser certains à utiliser les iPads notamment plus que de raison. Les critiques portaient également sur le visionnage trop systématique de DVD notamment les jours de pluie. Je ne peux que me ranger à cet avis et promettre la vigilance maintenue de l’équipe. Au secondaire, un équilibre semble avoir été trouvé même si les élèves nous ont fait part de certaines frustrations quant à l’interdiction en vigueur d’utiliser les téléphones personnels dès 7h30 du matin. En tout état de cause la proposition d’introduire de la programmation informatique au sein des classes a été vivement appréciée et ne remet pas en cause l’usage des écrans.

Enfin, nous avons échangé autour de la création cette année de la Section internationale chinois et de son ouverture à moyen terme sur le secondaire. C’est bien sûr toute la question de l’enseignement du chinois qui a été soulevée, toujours problématique car devant répondre à une grande hétérogénéité des attentes et des besoins. La Section chinois, vecteur d’excellence académique, est-elle une solution ? C’est sans doute les élèves qui nous ont offert les meilleures pistes de réflexion, eux qui parviennent à dissocier plaisir d’apprendre et objectifs purement académiques : plus de chinois c’est bien, nous disent-ils en substance, mais davantage pour le bénéfice culturel que pour obtenir des résultats.

Ces discussions nous seront bien utiles pour continuer d’imaginer ensemble notre école d’aujourd’hui et de demain. Je remercie chaleureusement les parents et les élèves présents pour leurs questions, leurs interventions et la qualité de leur écoute.

Excellent weekend à tout le monde !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *