Une école écologique

Chers parents,

Nietzsche disait que le futur nous influence autant que le passé. Dans le monde de l’éducation où notre rôle est de préparer vos enfants au monde de demain, cette pensée est particulièrement pertinente. La Section française s’attache ainsi à développer chez vos enfants des compétences qui resteront essentielles à l’avenir. On citera par exemple le plurilinguisme, qui offre une vision plurielle du monde ô combien nécessaire, l’amour des arts et de la culture ou encore la soif d’apprendre tout au long de sa vie.

Mais vos enfants devront faire face à un défi vital : celui de la protection de l’environnement. Les programmes proposent aujourd’hui une éducation au développement durable ainsi qu’une éducation à la citoyenneté qui comprend nécessairement un volet sur le respect de la nature et du monde qui nous entoure. La sortie récente des CE2 pour ramasser du plastique sur les plages en est un bel exemple qui a permis aux élèves de se mettre en action.

En ce sens, il nous semble que nous devons aller plus loin et que l’école peut et doit jouer un rôle plus large, plus direct et plus concret. Respecter la nature et l’environnement c’est d’abord mieux les comprendre et les observer, cela veut dire  vivre, jouer, travailler et apprendre dans et avec la nature. Nous voulons pour ce faire amener un peu de nature au sein de l’école pour montrer aux enfants sa fragilité, sa beauté et tout le plaisir qu’elle peut nous procurer.

A l’initiative de Phil Dawson et de Nicolas Trameçon, la classe de CE1 se propose donc de créer un jardin sur le campus. Cet espace sera à la fois un lieu d’apprentissage sur la nature dans lequel les élèves apprendront à planter, à arroser, à respecter et, une fois achevé, un lieu de travail où l’on pourra faire cours au milieu des plantes et des fleurs, un lieu de communauté où l’on pourra faire, par exemple, un pique-nique et profiter d’un oasis de verdure.

Pour que ce projet aboutisse nous avons besoin de votre aide. Les élèves sont à la recherche de caisses de bois (par exemple de coffrets de vin), de palettes de bois, de fleurs, de légumes, de plantes, d’arbres, de terre, de bambous. Nous avons aussi besoin de votre savoir-faire : vous êtes bricoleur-se et ce projet vous intéresse ? N’hésitez pas à prendre contact avec Phil pour lui proposer vos services. (philip.dawson@tes.tp.edu.tw), il se chargera de coordonner les contributions de chacun-e.

D’autres initiatives suivront. Si la Section française en est à l’origine, il est évident qu’un projet d’école éco-responsable ne pourra être un succès qu’avec le soutien et l’adhésion des trois sections. Les sujets sont nombreux et le jardin une première étape : quantité impressionnante de déchets tous les midis à la cantine, usage pas toujours raisonné de la climatisation, recyclage du papier, absence d’abris pour les vélos, … Notre objectif est de montrer aux élèves les marges d’améliorations à la TES et leur permettre de devenir les acteurs de ce changement au niveau local d’abord et dans le monde de demain ensuite. J’ai la conviction que l’école doit commencer avant tout par donner une meilleure image d’elle-même et offrir un cadre plus respectueux de l’environnement à nos enfants.

Je vous tiendrai informés des différentes actions qui seront menés dans les mois qui viennent. En attendant, un grand merci à Phil et Nicolas qui ont pris en main ce projet ambitieux et merci d’avance à vous aussi pour votre aide.

Excellent weekend à tout le monde !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *