Les profs

Cette semaine a été courte et permettra à tout le monde de bénéficier d’un weekend prolongé pour célébrer le festival
de la mi-automne. Ce sera aussi l’occasion pour moi de prendre du recul sur une rentrée qui n’aura pas été de tout
repos.

Je ne vous écris certainement pas pour me plaindre, je sais trop bien que les familles ont été mises à rude épreuve en
ces premières semaines et que la TES n’a pas toujours su répondre de manière adéquate à leurs demandes et
interrogations.

Je souhaite donc formuler ce vœu tout simple : que ce weekend de trois jours soit l’occasion pour les parents de
discuter avec leurs enfants de leur école, de leurs professeurs, de ce qu’ils apprennent, de comment ils l’apprennent.
Car s’il y a eu, je suis le premier à le reconnaître, des erreurs commises cette année, elles ne doivent pas cacher – ce
serait trop dommage – la qualité du travail des enseignants et des assistants qui ne sont pour rien dans ces histoires.
Ils ont dû donner encore plus qu’à l’habitude pour parer à certaines défaillances et je les remercie de leur patience et
de leur générosité. Leur métier, ils le font merveilleusement bien et dans notre contexte un peu chancelant qui teste la confiance que les familles nous portent, ils sont remarquables de sérieux et de talent. Je pense que ceux et celles qui  ont pu assister à leurs différentes réunions de présentation en ce début d’année s’en sont rendus compte. Nous avons vraiment de la chance de pouvoir compter sur cette équipe.

Et que dire de nos secrétaires qui ont vu leur volume de travail augmenter de manière considérable pour pouvoir vous répondre et coordonner les informations sur les bus et les ECA. Nous ne savons pas ce que nous ferions sans elles en temps normal, mais en ce moment leur aide et leur dévotion – je ne galvaude nullement ce mot, croyez le bien – nous aura permis de rester à flot. Je sais que vous êtes nombreux à leur avoir témoigné votre gratitude et je vous en remercie.

Ce long weekend ne viendra pas effacer ce début d’année administrativement compliqué, tel n’est pas mon propos,
mais il sera sans doute l’occasion pour moi de revenir – et de puiser de l’énergie ! – à ce que nous faisons de très bien :
l’extraordinaire qualité des enseignements prodigués, le niveau de nos résultats aux examens depuis des années, les
données objectives qui nous permettent d’affirmer haut et fort la “valeur ajoutée” de notre établissement (pour
reprendre un terme de l’Education nationale dont j’aurai l’occasion de vous parler très prochainement), la cohésion
d’une équipe qui n’a en tête que la réussite et l’épanouissement de vos enfants.

Le Lycée français de Taipei c’est aussi et surtout ça et je continuerai à me battre pour que nos qualités soient
reconnues, comprises et entendues. Et cela même si le bruit qui nous entoure pourrait laisser penser le contraire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *