Démission

Exceptionnellement, cette lettre vous parvient un mercredi suite à une annonce que je viens de faire à l’ensemble de l’équipe et dont je tenais à ce que vous lisiez le contenu directement de ma plume. Mais il ne sera pas dit qu’en ce mois de janvier je manquerai à toutes les traditions : je vous souhaite donc une très belle année 2020, pleine de
joies, de rires, de bonheur et de réussite (et pour la réussite, je ne vous cache pas que je pense tout spécialement à vous, les élèves de 3ème et de terminale comme à vous collègues qui préparez des diplômes ou des concours très difficiles).

Comme je viens de le dire à mes collègues, cette année 2020 sera particulière pour Andria et moi puisqu’elle sera notre dernière à la TES. Ce lundi, au retour d’un beau voyage en Europe qui m’aura permis de faire le lucidement point sur la suite, j’ai en effet remis ma démission à notre CEO à compter du 31 juillet. Cela a été pour moi, vous vous en doutez, une décision extrêmement difficile à prendre, mais une décision qui malgré tout s’imposait : je ne me reconnais en effet plus dans l’avenir que dessine la TES à notre Section française.

Je peux bien vous le dire, je suis plus que fier de ce que nous avons bâti ensemble et j’aurais idéalement aimé rester encore un peu parmi vous. Mais juste avant les vacances le CEO a partagé avec moi les évolutions envisagées qui s’annoncent et dans ces conditions il est clair que je ne suis plus l’homme de la situation. Le CEO vous communiquera lui même prochainement la nature des changements à venir.

Afin de pouvoir partir sereinement en juillet, il me reste encore beaucoup de travail et c’est là dessus que je souhaite aujourd’hui me concentrer. Il nous faudra notamment réussir le recrutement de mon/ma successeur (on dit je crois que c’est aussi à cela qu’on juge les bons chefs). Je continuerai, dans tous les domaines vous pouvez en être assurés, à travailler avec le même enthousiasme et la même envie jusqu’au bout.

Dans les prochains mois je ne manquerai pas donc de vous écrire comme à l’habitude, pour vous tenir informés de l’actualité de l’école. Il me reste 6 mois pour bien en profiter.

Aujourd’hui je fais un peu court, je m’en excuse.

C’est que les mots restent un peu coincés dans ma gorge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *