La reprise

Oh! L’absence! Le moins clément de tous les maux !”  – Paul Verlaine

On n’osait l’espérer mais cette fois nous en sommes certains: les élèves seront bel et bien de retour à l’école le mardi 25 février. Nous nous faisons une joie de les accueillir (et quelque chose me dit que les parents, dans leur ensemble, ne seront pas mécontents non plus de nous les confier à nouveau !). En tout cas j’adresse un grand coup de chapeau à tout le monde pour ces trois semaines qui nous laisseront sans doute des souvenirs inoubliables.

Le retour à un fonctionnement normal des campus se fera graduellement – je vous invite à bien prendre connaissance des courriers envoyés par les services centraux de la TES pour obtenir des informations sur le protocole qui sera mis en place. Par exemple, les ECA ne reprendront pas immédiatement au primaire et les parents – sauf ceux ayant des enfants en maternelle – devront rester à la porte du campus. Par mesure de sécurité, certaines sorties ou activités prévues ne pourront avoir lieu.

Toutefois, il me paraît important de rappeler que, concernant les cours, nous nous mettrons immédiatement en ordre de marche. Comme annoncé dès la non réouverture de l’école le 3 février, il n’y aura pas de changements majeurs du calendrier. Seuls quelques petits aménagements seront faits pour nous assurer que les élèves passent à partir de maintenant le plus de temps possible (et en vrai!) avec leurs professeurs, c’est cela qui nous a manqué. Vous serez informés de ces changements, qui vont nous permettre de revenir à une certaine stabilité, dans l’infolettre du lundi 24 février. Sur le plus long terme, nous serons peut-être aussi amenés à organiser des cours supplémentaires pour nos classes à examen (mais ne le faisons-nous pas chaque année de toute façon ?…) Dans ce contexte il est aisé de comprendre que les cours qui ont été donnés en ligne ne seront pas repris en classe – même s’il sera possible d’envisager des petites entorses au règlement pour certains élèves que ces trois semaines auraient trop mis en difficulté.

Notre reprise est l’occasion pour moi d’avoir une pensée pour les autres écoles de notre réseau AEFE, aux familles, aux élèves et aux collègues d’autres lycées français de la zone qui ont moins de chance que nous. La réouverture des lycées de Chine n’est en effet pas prévue dans l’immédiat (une pensée toute particulière à la communauté de école française internationale de Wuhan) ; Hong Kong restera fermé pour encore plusieurs semaines, comme les établissements du Vietnam ou de Mongolie, tandis que les établissements de Corée du Sud et de Singapour se préparent à l’éventualité d’une fermeture (pas d’annonce officielle pour l’heure).

Enfin, ironie du calendrier, cette semaine sera une semaine écourtée par un vendredi férié. Plusieurs d’entre vous nous ont contactés pour nous demander de faire du 28 février un jour d’école travaillé. Cela n’est pas possible car un grand nombre de nos employés est soumis à la loi du travail local et que nous ne pouvons faire tourner l’école sans nos assistants maternelles, nos secrétaires, nos dames de la cantine, nos chauffeurs de bus, nos infirmières,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *