Une semaine « normale »

Ce fut un grand plaisir lundi, malgré les masques et la distance sociale, de retrouver nos élèves pour un retour à l’école que nous espérons définitif et sans interruption jusqu’à la fin de l’année scolaire (attention quand même: s’il est généralement considéré que toucher le pompon d’un marin porte bonheur, je m’abstiendrais en ce moment…). Nous avions hâte de retrouver ce lien qui nous a tant fait défaut et il nous a semblé que les élèves eux aussi étaient heureux de retourner à l’école – sans doute certains d’entre eux n’auraient jamais cru cela possible !

La reprise ne s’est pas faite sans difficulté puisqu’une canalisation a lâché juste avant le début des cours et que toute l’équipe de maintenance a dû travailler d’arrache pied pour que nous ayons de l’eau.. Par ailleurs, nous avons aussi entendu les retours des familles quant à la qualité des repas fournis dans ces circonstances particulières. Les menus seront modifiés même si en attendant, j’ai pris la décision d’assouplir les règles pour les élèves de maternelle qui ne sont normalement pas autorisés à apporter leur propre panier repas : ils peuvent désormais le faire en contactant directement le service concerné. J’en profite pour remercier toute l’équipe de maternelle qui donne beaucoup de son temps et de son énergie pour rendre les moments de repas le plus fluide possible. Ce ne sont pas évidemment des conditions de travail que nous souhaitons voir se prolonger.

Côté pédagogie, nous sommes en train de faire le bilan des conséquences de ces périodes d’e-learning. La première tendance qui se dégage c’est que les élèves qui ont pu maintenir un rythme de travail régulier ont progressé dans leurs apprentissages sans réel impact notable. Certains, c’est normal, ont davantage souffert et ont accumulé un peu de retard. Que les familles se rassurent néanmoins : ces élèves seront pris en charge et nous ferons le nécessaire pour les aider à rattraper le retard éventuellement pris. C’est l’occasion de rappeler deux éléments importants : le fonctionnement en cycle de notre système qui veut que les élèves aient des objectifs fixés sur trois ans ; la différentiation sera le maître mot puisqu’il ne sera à l’évidence pas possible de reprendre en classe entière les parties du programme enseignées à distance.

Dans le but d’optimiser le temps passé en face à face, vous aurez appris que le 1er mai sera un jour de cours normal. Je souhaite à ce propos relayer deux messages de la part du personnel: le premier c’est qu’ils auraient accepté de travailler un jour de plus si on le leur avait demandé plutôt que d’être désignés volontaires ; le second c’est que par respect pour eux, et le travail qu’ils font, nous demandons aux familles de ne pas considérer cette journée comme optionnelle mais bien d’envoyer leurs enfants obligatoirement à l’école car les professeurs avanceront normalement dans leurs programmes. Je remercie ces derniers, au vu de la situation, de leur participation à cet effort collectif qui ne doit pas laisser l’impression que les semaines de e-learning ont été une partie de campagne pour eux. Ils ont tout mon soutien et toute mon admiration. Je sais qu’ils ont aussi ceux de nos familles.

Enfin, je comprends que de nombreux parents commencent à s’interroger sur leurs prochains déplacements et notamment sur les grandes vacances d’été. La TES poursuit son dialogue avec les différentes autorités concernées et devraient prochainement être en mesure de vous donner les indications utiles à votre bonne organisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *